Le contexte et les enjeux de la demande exprimée par la Région Grand Est

Portée par un grand volontarisme des pouvoirs publics, formalisée en particulier par le plan BIM 2022, la transition numérique du bâtiment rencontre une adhésion forte, bien que progressive, des acteurs privés et publics du secteur du bâtiment. Rappelons que le BIM (Building Information Modeling) regroupe un ensemble de méthodes et d’outils ou de formats standardisés permettant de documenter dans une maquette numérique 3D l’ensemble des évolutions qui auront lieu au cours du cycle de vie du bâtiment, depuis la conception initiale jusqu’au démantèlement, en passant par la (plus longue possible) période d’exploitation.

C’est dans ce cadre que nos équipes de S3D Services ont rencontré les équipes du service du Patrimoine Immobilier Durable de la Région Grand Est, qui au titre de maître d’oeuvre public exploitent et maintiennent plusieurs millions de m2 de bâtiments dont la plupart reçoivent du public. Une de leurs enjeux consiste à comprendre de façon très opérationnelle comment numériser l’existant, en intérieur et en extérieur, de façon aussi précise, rapide et économique que possible.

Pour apporter une réponse concrète à ces enjeux, nous avons convenu de monter une équipe dédiée dans le cadre d’une preuve de concept sur un lycée troyen, le lycée Gabriel Voisin. Il faut noter que le site a des dimensions très importantes (17 000 m2 intérieurs, 20 000 m2 extérieurs), et au moment de la numérisation qui a lieu à la fin de l’été, présente avec les arbres qui l’environnent des obstacles naturels à la numérisation extérieure. Enfin, la nécessité de numériser pendant les vacances scolaires ajoute des contraintes de planning absolument non négociables.

LIRE LA SUITE