Dans le cadre de l’accélérateur de startup du Grand Est Scal’E-Nov, dont LevelS3D fait partie de la première promotion avec 23 autres startups, nous avons été conviés à une learning expedition dans les locaux de Microsoft à Paris. L’objectif était d’identifier des pistes de collaboration avec Microsoft dans le cadre de deux de leurs dispositifs d’accompagnement de startups, Microsoft for Startups et AI Factory

Microsoft for Startups est dédié aux entreprises ayant déjà réalisé une levée de fonds, entre seed et series A, ayant moins de 5 ans, B2B, et disposant d’un produit suffisamment mature pour être commercialisé auprès de grands comptes, donc à une échelle de livraison auxquelles la startup n’est pas nécessairement habituée. Certaines startups ayant eu leur première vente grand compte seulement trois mois après leur adhésion au programme, cette condition est critique. En effet, Microsoft for Startups déploie son accompagnement sur plusieurs volets :

  • Technologique, évidemment, notamment via leur plateforme de cloud computing Azure, 
  • Marketing, par l’invitation à des événements auxquels les startups n’auraient pas eu accès sans Microsoft, 
  • Mais aussi commercial, par l’ajout des produits de la startup au catalogue des commerciaux Microsoft, qui sont incentivés sur leur vente comme sur les produits Microsoft. 

La communauté formée par les startups du dispositif génère également des rencontres et des partages d’expérience particulièrement fructueux. 

 

AI Factory est un dispositif en cours de structuration, destiné à accélérer le développement de l’Intelligence Artificielle en France, en créant un écosystème autour de cet objectif. Chez LevelS3D, nous sommes particulièrement intéressés par cette approche, car la sémantisation des nuages de points par des démarches de machine learning est au coeur de notre stratégie. Concrètement, cela consiste à inclure dans nos applications de traitement et d’optimisation des nuages de points des algorithmes dédiés à la segmentation des nuages de points en classes d’objets 3D (murs, plafonds, sols, portes, fenêtres, mais aussi mobilier : tables, chaises, etc.) La première version de cet algorithme nommé AutoModel est pour l’instant capable de dissocier les différents plans qui constituent le nuage de points. Elle est disponible dans notre application S3D Cloud. Tester gratuitement S3D Cloud.

 

AI Factory propose en particulier aux startups participantes des solutions de co-innovation et de l’accompagnement technique notamment via des applications déjà existantes sur Azure. Dans le domaine spécifique de la 3D, on peut notamment mentionner les applications de réalité mixte, comme remote rendering pour le rendu et le streaming 3D, ou spatial anchors qui permet de localiser des points d’intérêt en réalité augmentée. Côté intelligence artificielle, nous avons eu plusieurs démonstrations de reconnaissance d’image grâce aux solutions de machine learning, mais aussi de reconnaissance d’émotions en temps réel grâce aux applications de cognitive services.

Suite aux différentes présentations et démonstrations réalisées, nous rentrons impressionnés par la maturité technologique des briques applicatives généralistes proposées sur Azure, y compris sur des sujets comme les réseaux de neurones. Les solutions proposées sont en effet immédiatement utilisables sur le cloud Azure, et sont installées exactement de la même façon quelle que soit l’infrastructure sous-jacente (serveur on premises, cloud, serveur dédié, …) Pour des usages qui ne sont pas coeur de métier, ces applications peuvent donc aider des startups à améliorer leur périmètre fonctionnel sans nécessiter un investissement R&D lourd.