Du 11 au 13 septembre 2019, NavVis conviait des partenaires du monde entier à son événement annuel à Munich, le NavVis summit. Sur trois jours, à la fois dans les locaux de NavVis et à l’Isarpost, un superbe espace munichois dédié à l’événementiel, l’opportunité était donnée aux partenaires et clients de NavVis de participer à des conférences, mais aussi d’échanger sur les cas d’usage, les bonnes pratiques et les opportunités liés à la numérisation 3D et à la création de jumeaux numériques. Issue de l’Université de Munich en 2013, l’entreprise est passée en quelques années de quatre co-fondateurs à environ 200 salariés et une présence internationale à New-York et Shanghaï, grâce à un financement cumulé de 44 millions d’euros. Une part importante de son succès est sans doute également due à la culture qui y règne, culture immédiatement perceptible dès qu’on arrive dans les locaux et qu’on y est accueilli avec un grand sourire par chacun des employés de NavVis.

C’est en tant que premier partenaire français de NavVis que LevelS3D a été conviée à cet événement, avec une centaine d’autres experts de la numérisation 3D venant du monde entier et une quarantaine de spécialistes de la transition numérique dans l’industrie. NavVis s’appuie en effet sur un réseau de partenaires, chacun d’entre eux ayant acquis un ou plusieurs chariots de numérisation M6 leur permettant de numériser les bâtiments. Suite à la numérisation, la suite logicielle de l’IndoorViewer permet d’accéder au jumeau numérique, au format nuage de points ou photos haute définition navigables.

Le chariot NavVis M6-1 et le jumeau numérique visualisé dans l’IndoorViewer

L’événement a commencé par une série de conférences, initiée par une longue keynote de Felix Reinshagen, CEO fondateur de l’entreprise. Il a rappelé le chemin parcouru pendant l’année passée, depuis le dernier summit, à la fois en termes de croissance pour NavVis (en nombre de partenaires, en implantation internationale, en financement et en ambitions) et en termes de développement des produits matériels et logiciels de NavVis. Il a également mentionné LevelS3D à deux reprises : d’une part à propos d’un de nos projets phares, la numérisation de la station de Métro République à Paris, dont même les équipes de NavVis n’étaient pas sûres que nous y parviendrions compte tenu des contraintes du lieu. D’autre part, via une photo d’une des dernières numérisations de LevelS3D, le lycée Gabriel Voisin à Troyes, qui a comme caractéristique d’avoir été numérisé en intérieur et en extérieur avec un partenaire opérateur de drone, Drone Développement. 

Deux références LevelS3D mentionnées par Dr. Felix Reinshagen : la station de métro République à Paris et le lycée Gabriel Voisin à Troyes

Par la suite, les interventions se sont réparties entre focalisation sur les nouveautés technologiques et différents cas d’usage de l’écosystème NavVis. Dans le cadre de l’approche commerciale, les équipes de NavVis ont insisté sur plusieurs points :

  • Il faut identifier les plus grandes opportunités de retour sur investissement vis-à-vis du jumeau numérique. Il y a un consensus sur le fait que les enjeux de l’usine 4.0 sont à cet égard les meilleurs gisements de valeur. NavVis est donc décidé à investir à la fois dans les produits et dans les partenariats pour adresser ces enjeux et s’y positionner comme un leader mondial. Chez LevelS3D, nous nous mettons également en ordre de bataille pour proposer les meilleures solutions technologiques à nos clients industriels ;
  • Dans le cadre de son développement international, NavVis se structure en “Pods”, qui consistent pour chaque pays où il y a des partenaires en une équipe de trois personnes : un responsable des relations partenaires, un responsable technique, et un responsable du (co-)développement des grands comptes. Nous nous appuyons sur cette équipe soudée afin d’améliorer en permanence la valeur ajoutée déployée chez nos clients ;
  • Le summit est une opportunité également de partager avec le réseau des partenaires les bonnes pratiques et les cas d’usage les plus intéressants pour nos clients.

Ainsi, trois conférences détaillant des retours d’expérience ont été extrêmement suivies et appréciées. Dans le secteur de la construction, LiRo Group, de New-York, a numérisé une centaine de bâtiments en tout juste six mois ; la démonstration de la capacité du chariot M6 à numériser de grands espaces, jusqu’à 12 000 m2 par jour. Quant au secteur de l’industrie, deux conférences des clients allemands de NavVis, Daimler et Henkel, ont démontré la capacité du jumeau numérique à s’imposer comme une solution permettant des gains de productivité considérables. Chez Daimler, le jumeau numérique de chaque usine est accessible à chaque employé, permettant ainsi le partage des meilleures pratiques et la collaboration entre tous les sites du géant automobile. Chez Henkel, ce sont des solutions avancées de smart factory qui ont été présentées, propulsées par l’écosystème NavVis, et capables d’accroître de façon spectaculaire l’agilité des usines en phase de changement d’échelle. L’approche consiste à adresser de façon transverse les différents drivers de la performance de l’usine, depuis l’inventaire des ressources et des process, jusqu’au service après-vente, en passant par les scénarios de demande et de time-to-market. A l’issue de cette journée de conférences, une soirée a été organisée afin de permettre les échanges fructueux entre participants dans un contexte plus festif.

Le lendemain, de nouvelles conférences ont été proposées, ainsi que des échanges individuels avec des équipes de NavVis pour approfondir certains sujets techniques, marketing ou commerciaux. De notre côté, nous avons profité de ce moment pour échanger avec les équipes de la navigation indoor de NavVis. En effet, nous avons eu l’opportunité de développer des applications de type GPS indoor pour des clients, un institutionnel et un opérateur du secteur des transports. L’innovation basée sur les technologies NavVis est que cette application ne nécessite pas le déploiement d’une infrastructure dédiée, contrairement aux technologies concurrentes, mais détermine la localisation et l’orientation de l’utilisateur en localisation visuelle, c’est-à-dire en comparant les photos prises par le smartphone au cours du déplacement de l’utilisateur à celle qui constituent le jumeau numérique du bâtiment. Les équipes NavVis ont échangé avec nous en toute transparence sur leur roadmap et les prochaines amélioration fonctionnelles de leur système de localisation. Sans entrer dans les détails, nous pouvons vous promettre des nouveautés dans les applications de GPS indoor au premier trimestre 2020.

Voulez-vous vous faire une idée de ce qu’est le NavVis summit ? Regardez la vidéo